Vous êtes ici

Description architecturale du 280 boul. Harwood

Mercredi, 29 Novembre 2017
Français

En marge de l’inauguration des nouveaux locaux de Développement Vaudreuil-Soulanges et du lancement de la nouvelle image de marque de la MRC, voici la description du concept architectural du nouveau siège social de la Cour municipale régionale, de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et de Développement Vaudreuil-Soulanges, sis au 280, boulevard Harwood à Vaudreuil-Dorion.

 

Nouveau pôle civique de la MRC de Vaudreuil-Soulanges
Concept des façades et d’aménagement

 

 

Un projet du milieu qui s’ouvre sur l’avenir

 

L’immeuble projeté pour devenir le pôle civique de la MRC de Vaudreuil-Soulanges (en France on dit « l’Hôtel de Région ») a fait l’objet d’une conception architecturale soignée.

 

Le projet est avant tout conçu comme une réponse pertinente et efficace au programme fonctionnel préparé par les services de la MRC tout en s’inscrivant dans un cadre budgétaire restreint qu’il convient de respecter rigoureusement.

 

Ces contraintes n’ont cependant pas empêché les architectes de l’agence Massicotte/ Dignard/Taillefer/Patenaude, de Valleyfield, d’implanter et de mettre en forme un édifice attrayant (sur le site retenu), bien ancré au lieu et révélateur de l’identité paysagère profonde de l’ensemble de la MRC. Voyons comment.

 

La commande qui avait été passée aux concepteurs était de tenir compte de « l’esprit des lieux » c’est-à-dire d’inscrire le projet dans la continuité paysagère et mémorielle du lieu. Défi difficile, car l’actuel boulevard Harwood ne représente pas vraiment le paysage culturel de la MRC. Le défi a cependant été relevé, car les architectes se sont imprégnés des traits paysagers profonds de la MRC dans toute sa diversité et sa distinction  tout en s’inscrivant avec précision dans le projet de réhabilitation du corridor Harwood, comme prescrit par le programme Sur Harwood (programme de redéveloppement de l’artère commerciale en boulevard urbain), récemment présenté publiquement par la Ville de Vaudreuil-Dorion et reçu avec grand intérêt par une opinion publique de plus en plus soucieuse de la qualité de l’environnement construit et du vivre ensemble.

 

Le nouvel édifice du pôle civique de la MRC se présente avec des façades qui évoquent les qualités paysagères spécifiques de la région. La portion ouest du bâtiment est rythmée par des lignes verticales et obliques qui, superposées à une paroi de brique brune (la terre) ou dorée (les champs de maïs), se souviennent de la trame des lots agricoles dont l’empreinte indélébile est héritée du régime seigneurial. Puis, au centre, un avant-corps se démarque par un lambris de grès gris-brun de Potsdam, légendaire pierre du lieu qui a prêté vie aux meilleurs monuments de la MRC. Autrefois extraite des carrières d’Hudson et de Pointe-des-Cascades, cette pierre identitaire se retrouve en effet sur bon nombre de maisons anciennes mais aussi sur des monuments de première importance : l’église Saint-Michel de Vaudreuil-Dorion et l’édifice de la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges. Enfin, la section est du nouvel immeuble est revêtue de bois et de verre : le paysage forestier et maritime est ici souligné dans une mise en œuvre moderne.

 

L’édifice participe aussi résolument au renouveau urbain souhaité. Sa façade se dresse sur rue – le stationnement est reporté à l’arrière – et le rythme de sa devanture ajourée contribuera à l’animation piétonne du boulevard Harwood; elle est ouverte et invitante. Si le Café-Bistro esquissé souligne l’importance de cette nouvelle proximité recherchée, l’entrée officielle de l’édifice public est, quant à elle, soulignée par une porte de grande hauteur. L’entrée, ainsi rehaussée, est aussi soulignée par une marquise et surmontée du pylône de pierre de taille au sommet duquel se retrouvera le mat portant fièrement le drapeau du territoire.

 

Enfin, comme pour résumer l’ensemble des significations reportées dans le design de l’immeuble, la façade comporte vingt-trois fenêtres en forme de fanions. Le compte est bon : chaque municipalité sera donc nommée sur la façade qui devient ainsi un mémorial de tous les lieux et habitants qui forment la MRC. Dans le même esprit, les espaces intérieurs ouverts au public et destinés aux rencontres seront dédicacés à la mémoire des lieux, des femmes et des hommes qui ont façonné de façon originale et permanente ce coin de pays.

 

L’édifice sera porté par un aménagement paysager qui en articulera les façades et domestiquera le stationnement. Arbres et végétaux de la région seront mis à contribution pour créer, autour du volume construit et à proximité de ses parois, des lieux agréables pour la déambulation, les rencontres et les échanges.

 

Le nouvel immeuble logeant le pôle civique de la MRC de Vaudreuil-Soulanges se veut une contribution à l’émergence d’une architecture du XXIe siècle, conviviale et offrant un regard vers l’avenir. Il marque une nette volonté de projeter une image de progrès inscrite dans la continuité et bien ancrée à l’identité régionale. 

 

 

Luc Noppen, directeur de partenariats

Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, ESG-UQAM

Octobre 2015